50 ans de rythmes

JPEG - 39 ko

En grandissant rue de la Batterie à Fort-de France, le choix de vie de Jean-Claude Montredon pour l’instrument du même nom, sonne comme un air de destinée qui s’accomplit.

Professionnel dès l’âge de 12 ans, les congas furent ses premières partenaires pour accompagner les orchestres de bals de son île natale, la Martinique. La batterie ne tarda pas à faire son entrée dans la vie du jeune Montredon qui, pris de passion pour cet instrument travailla son jeu 8h par jour des années durant et créa un son unique, empreint de subtilité, tout en nuance, qui le conduisit naturellement vers le jazz…

Le talent n’ayant pas de frontière, en 1967 Jean-Claude s’envole au Canada en compagnie du pianiste Marius Cultier avec qui il partagera de nombreuses scènes. La rencontre avec le pianiste Alain Jean-Marie sera primordiale. De retour en Martinique, avec Winston Berkley, ils forment un trio révolutionnaire mélangeant le jazz, le rock et leurs influences caribéennes, Liquid Rock Stone. Poursuivant sa carrière à Paris, il fut entre autre, l’un des fondateurs du West African Cosmos avec Umban U’Kset et Wasis Diop. Cet album fusion, aux sonorités africaines et occidentales, les placent en précurseurs de l’afro-jazz, traçant ainsi le chemin de la world music, incarnée ensuite par Touré Kunda.

Dès lors, Jean-Claude Montredon se positionne sur un plan international et gagne la reconnaissance de ses pairs. Jazzman et rythmicien, il travaille aussi bien avec des artistes de la Caraïbe, des États-Unis, d’Europe et d’Afrique. Alain Jean-marie, son frère d’arme depuis plus de 40 ans, Monty Alexander, Michel Alibo, Ilenes Barnes, Terence Blanchard, Richard Bona, Mario Canonge, Philippe Catherine, Marius Cultier, Bobby Few, Luther François, Michel Graillier, Chris mc gregor, Sarah lazarus, Didier Levallet, Eddy Louis, Eugène Mona, Steve Potts, Richard Raux, Marku Ribas, Gonzalo Rubalcaba, Claude Sommier, Ralph Thamar, Archie Shepp, Randy Weston… et bien d’autres…

Aujourd’hui, Jean-Claude Montredon prolonge les expériences artistiques accompagnant des poètes, des diseurs de parole, des danseuses… Ayant sa résidence artistique au Bab-Ilo Club, il rapproche, fusionne, créée des formations originales au sein desquelles le jazz exprime toute son essence, la création et l’improvisation étant les maîtres mots de ces représentations. Compositeur et arrangeur, Jean-Claude Montredon est un artiste complet qui fête aujourd’hui ses 50 ans de carrière.

50 ans de carrière, 50 ans de rythmes, une mise en lumière pour découvrir ou redécouvrir toute l’étendue et la complexité du génie de ce rythmicien.
Le projet “50 ans de rythmes” se veut global et se déploiera autour trois axes : La sortie d’un album solo, un concert événement dans la salle mythique du New-Morning et la réalisation d’un documentaire pédagogique autour des rythmes de la Caraïbe.